En devenant adulte, tu changes physiquement, ta personnalité s'affirme...

Et tu as certainement de nombreuses préoccupations, en rapport ou non avec ton hémophilie :
  • Ton avenir professionnel
  • Tes relations
  • Tes ami(e)s et ta vie !

Tu "crises" peut-être souvent, pas mal de choses t'énervent, tu veux et tu ne veux pas... Pour toi, ce qui compte, c'est le présent, les copains, les copines, les jeux vidéo, un look unique, s'éclater !
Bref, c'est l'adolescence, la période la plus intense que tu connaisses de la vie, avec ses doutes, mais aussi son énergie. Parfois tu ne te sens pas forcément en phase avec les adultes, avec le monde qui t'entoure.

La seule différence, c'est ton hémophilie, que tu peux trouver trop lourde à assumer à certains moments... et c'est compréhensible !

Si tu es indemne de complications articulaires aujourd'hui, c'est en grande partie grâce aux années de vigilance de tes parents et de ton équipe soignante. Donc, si ton traitement te semble plus contraignant qu'utile, souviens-toi qu'il te sert à préserver ton avenir ! Ce serait dommage de tout gâcher sur un coup de tête.

Si tu as du mal à aborder avec tes parents certains sujets, pense à l'équipe du CTH : le médecin, l'infirmière, le kiné, le " psy " (celui du CTH ou un autre que pourra te conseiller ton médecin référent)... Ils sont tous à ton écoute.

Le choix d'une formation, d'un futur métier sont des choses très importantes. Il ne s'agit pas d'organiser sa vie professionnelle autour de son hémophilie de façon frustrante, mais simplement d'intégrer cette fragilité dans les choix que tu feras.

En réalité, beaucoup de choses peuvent restreindre le choix des activités de tout le monde (une myopie, une taille trop petite, ou une allergie peuvent limiter ou interdire certaines activités, certains métiers).

Tu pourras obtenir de précieux conseils par ton CTH, tes enseignants, le centre d'information et d'orientation de ton collège ou de ton lycée.

Même si la prise en charge actuelle de l'hémophilie permet de limiter les conséquences de l'atteinte articulaire à long terme, il faut éviter de solliciter de façon excessive les articulations, éviter l'exposition aux risques de traumatismes... Certaines activités impliquant une station debout prolongée, des efforts importants, le travail en hauteur, des chocs répétés ne sont donc pas raisonnablement destinées à une personne hémophile.

Selon le tempérament, il y a ceux qui vont de l'avant et ceux qui auraient plutôt tendance à se freiner, à vivre leurs limites de façon très frustrante. Tous ont leurs raisons et chaque comportement est respectable. Mais parfois la différence entre les deux est simplement la curiosité, le niveau d'information. Alors, n'hésite pas à te renseigner auprès de l'équipe du CTH sur les professions adaptées aux adultes hémophiles.

Une fois tes choix effectués, tu verras que tes études, tes formations se dérouleront de façon normale : aussi faciles ou difficiles que pour tout le monde ! Avec des examens, des concours, tu étudieras peut-être dans une autre ville ... enfin la vie étudiante !

Tu peux faire de très nombreux métiers intéressants et utiles, alors... va à leur rencontre !

Des informations sur la vie professionnelle figurent dans la partie Adultes / Vie professionnelle de ce site, elles t'intéresseront certainement.

Emmanuel
Le choix d'un métier

 

Quelques conseils :

Pour ta vie perso surtout, n'hésite pas à demander conseil au médecin du CTH. Voici en plus quelques "tuyaux" qui peuvent t'intéresser :

Quand tu commenceras à te raser

  • Pense plutôt à un rasoir électrique.

Si par hasard tu as envie d'un piercing ou d'un tatouage

  • Sache que cela t'est déconseillé.
  • Tu risquerais de saigner, ou d'avoir un Hématome ; de plus ces pratiques te seront également déconseillées car elles comportent un risque de transmission de maladies virales (potentiellement graves).

Les visites régulières chez ton dentiste

  • C'est toujours d'actualité !

Lors de ton premier rapport sexuel

  • Rien de particulier, mais n'oublie pas, tout comme tes copains : "sors couvert" dès la première fois, mais aussi les fois suivantes !